Foire aux questions sur Iberogast

Iberogast mise sur les bienfaits de neuf plantes médicinales de source naturelle. Iberogast est une combinaison unique de plantes qui agissent ensemble pour soulager les symptômes de troubles gastro-intestinaux associés à la dyspepsie fonctionnelle et au syndrome du côlon irritable.

Questions sur les troubles gastriques
    • La posologie étant différente pour les adultes et les enfants, l’utilisation d’une solution liquide simplifie l’administration de la bonne dose à la bonne personne.
    • Les enfants et les personnes âgées préfèrent souvent les liquides. Certaines personnes trouvent difficile ou déplaisant d’avaler des comprimés.
    • L’organisme absorbe plus rapidement et plus facilement les préparations liquides que les comprimés.
  • Parmi les neuf plantes médicinales d’Iberogast, certaines contiennent des substances amères, notamment l’Iberis amara, aussi appelé « ibéris amer » (auquel Iberogast doit d’ailleurs la première partie de son nom). Voilà pourquoi les gens sont nombreux à trouver qu’Iberogast a un goût amer. Or, comme la perception des goûts et des odeurs est très subjective, l’amertume d’Iberogast, bien que légère, peut être perçue et considérée comme étant plus ou moins intense d’une personne à l’autre. Les consommateurs qui n’aiment pas le goût légèrement amer d’Iberogast peuvent le prendre, selon la posologie recommandée, en l’ajoutant à un thé sucré ou à un jus de fruits.

  • Il est recommandé aux consommateurs qui s’interrogent sur la possibilité de prendre Iberogast pendant une période prolongée d’en discuter avec leur médecin ou leur pharmacien. Consultez un professionnel de la santé si les symptômes persistent, si le soulagement escompté n’est pas obtenu après 7 jours ou pour la prise d’Iberogast pendant plus de 4 semaines de suite.

  • Iberogast peut être dilué dans de l’eau froide ou tiède, comme des tisanes, des infusions de fruits ou du jus. Cela peut suffire à atténuer le goût légèrement amer d’Iberogast, qui lui vient des substances naturelles au goût amer contenues dans les extraits naturels de plantes. Cela dit, la température des liquides énumérés ci-dessus ne doit pas dépasser 25 °C. En outre, il ne faut pas diluer Iberogast dans du jus de pamplemousse ni des boissons alcoolisées pour ne pas nuire à son efficacité.

  • L’efficacité, l’innocuité et la tolérabilité d’Iberogast ont été évaluées dans le cadre de plus de 20 études scientifiques auxquelles plus de 7 000 patients ont participé. Iberogast a été bien toléré; toutefois, une hypersensibilité (p. ex. allergie et réactions cutanées) a déjà été signalée. Sauf avis contraire d’un professionnel de la santé, Iberogast ne doit pas être pris pendant plus de 4 semaines consécutives ni par les femmes enceintes et celles qui allaitent. Consulter un professionnel de la santé avant d’utiliser Iberogast en présence d’un ulcère gastro-duodénal, d’un trouble du foie ou d’épilepsie, ou chez un enfant de moins de 6 ans souffrant de douleurs abdominales. Iberogast contient 31 % d’alcool. Iberogast est à proscrire chez les patients qui présentent une maladie liée à l’alcool. Garder hors de la portée des enfants. Ne pas prendre Iberogast en cas d’allergie à l’un de ses ingrédients.

  • Iberogast est indiqué chez les enfants de 3 ans et plus. La dose recommandée chez les enfants âgés de 3 à 6 ans est de 10 gouttes, 3 fois par jour, diluées dans du liquide avant ou avec les repas. Chez les enfants âgés de 6 à 12 ans, la dose recommandée est de 15 gouttes, 3 fois par jour. La teneur en alcool d’une dose de 10 gouttes est de 0,12 g et celle d’une dose de 15 gouttes, de 0,18 g. À titre de comparaison, cette quantité d’alcool est inférieure à celle d’un verre de 200 mL de jus de pomme.

  • Sauf avis contraire d’un professionnel de la santé, les femmes enceintes ou qui allaitent ne doivent pas prendre Iberogast.

  • Une fois ouvert, Iberogast se conserve pendant au moins 8 semaines. En fait, certains des ingrédients des neuf plantes médicinales contenues dans Iberogast ne peuvent se trouver dans les quantités indiquées (précisées sur l’emballage et dans le feuillet de renseignements pour les patients) que pendant les huit premières semaines suivant l’ouverture du flacon.

  • Iberogast contient 31 % d’alcool parce que c’est l’alcool qui est utilisé pour obtenir les extraits de plantes. L’alcool dans Iberogast agit comme solvant pour conserver les neuf plantes médicinales qui contribuent à son efficacité. Pour cette raison, Iberogast est à proscrire chez les patients qui présentent une maladie liée à l’alcool.

    Une dose de 20 gouttes pour adulte ne contient que 0,24 g d’alcool. Par comparaison, bien des aliments et des boissons consommés tous les jours ont un volume d’alcool supérieur, bien qu’encore faible. Un verre de jus de pomme contient de 0,3 à 0,7 g d’alcool, et une tranche de pain de seigle, de 0,3 à 0,4 g.

  • La fabrication d’Iberogast répond à des normes de qualité élevées. Bayer respecte les mêmes normes de fabrication que celles qui s’appliquent à tous ses médicaments. Iberogast est fabriqué selon un processus breveté qui répond aux normes de bonnes pratiques de fabrication.

    Les plantes médicinales qui entrent dans la composition d’Iberogast sont cultivées et récoltées dans des conditions normalisées et contrôlées conformément aux bonnes pratiques agricoles et aux bonnes pratiques de récolte, ce qui permet d’assurer l’uniformité de la teneur en ingrédients actifs du produit. Les conditions de fabrication d’Iberogast sont elles aussi normalisées, conformément aux bonnes pratiques de fabrication.